Florimont Un concentré de nature aux portes de l’Alsace et de la Franche-Comté

  • Florimont

Accueil du site > Patrimoine > Les sites naturels

Les sites naturels

Nos sites naturels sont des milieux qui ont un intérêt écologique et constituent en tant que tel un patrimoine à préserver pour nos enfants et les générations à venir.
Cette rubrique s’inspire largement de la carte communale, de documents de l’ONF, de la DREAL, des inventaires du conservatoire botanique et de la LPO de Franche-Comté.

 

Les différents milieux, ou biotopes

Le territoire de Florimont est partagé entre trois milieux écologiques :
- les boisements, très présents
- les espaces agricoles
- les milieux liés à l’eau.

 

Les boisements

Ces boisements, par la diversité des espèces végétales et animales qui la composent, présentent un intérêt écologique certain. Ils représentent 334 hectares de forêts communales et 582 ha de forêts privées , soit environ 50% des 1819 ha de la commune. Forêt à Florimont
Du nord au sud, on rencontre :
- le « Bois des oiseaux », connecté au bois de « la Revenue »,
- le « Grand Bois »,
- la « forêt de St-André »
- le bois « Derrière le Château ».
Ces massifs forestiers sont pour la grande majorité composés de feuillus. Outre la diversité des espèces végétales qui la composent, les massifs forestiers présentent un grand intérêt pour la faune comme lieu d’habitat et de nourrissage. Ils constituent également un élément majeur dans la formation des paysages.
Voir aussi la rubrique forêts : Caractéristiques

 

Les cultures

Les cultures céréalières correspondent à un milieu écologique d’un intérêt assez faible, en particulier au niveau floristique. Elles constituent toutefois un lieu de nourrissage important pour la faune sauvage et en particulier pour les passereaux et les rongeurs.
En revanche, le réseau relativement important de haies et de bosquets présent sur la commune augmente fortement l’intérêt écologique de ces milieux. Ce réseau sert de corridor écologique et de zone de refuge pour la faune : mammifères et oiseaux.

 

Les prairies et pâtures

Ferme Maison Rouge à Florimont Les prairies et pâtures ont une valeur écologique moyenne. Les prairies alternent avec les cultures et sont moins présentes que les cultures. Elles présentent une faune et une flore assez variées. Le pâturage fait évoluer la composition végétale de ce milieu : le piétinement par les animaux conduit à la disparition de certaines espèces au profit d’autres plus résistantes. De même, les espèces qui ne sont pas broutées se développent plus facilement.

Les prairies humides assurent d’importantes fonctions hydrologiques et écologiques :
- accumulation des précipitations par la végétation,
- restitution progressive de l’eau au milieu et notamment en période de sécheresse,
- rôle épurateur des eaux par les végétaux qui s’y développent.

 

Les vergers

Effraie des clochers Les vergers sont peu nombreux sur la commune de Florimont. Quelques-uns sont présents dans le village mais, la plupart d’entre eux se situent aux alentours des fermes isolées au Nord de la commune. Ce type de milieu, présente un fort intérêt sur le plan paysager. Ils sont appréciés des rapaces nocturnes dont l’effraie des clochers qui est bien présente sur la commune.

 

Les milieux aquatiques

Ils représentent le milieu d’intérêt écologique le plus marqué. La commune comporte un important réseau d’ étangs, et dans le village est traversé par les 2 rivières Coeuvatte (puis Covatte) et Vendeline. Ces milieux, en régression, hébergent de nombreuses espèces animales et végétales spécifiques peu fréquentes, voire rares.

 

Les zones humides

Zone humide La DREAL, Direction Régionale de l’Equipement, de l’Aménagement et du Logement, a mené un travail d’inventaire des zones humides supérieures à un hectare en Franche-Comté . Une végétation particulière adaptée à l’humidité du sol se développe sur ces secteurs. Ils présentent donc un intérêt écologique notamment pour leur biodiversité . Ils jouent également un rôle de filtre et d’auto-épuration des eaux, garantissent le soutien d’étiage, débit minimum des rivières, et ont un rôle régulateur des crues. De nombreux secteurs de la commune entrent dans la classement « zone humide ». Il sont particulièrement protégés par le SDAGE, Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux, qui énonce comme principe que la superficies des zones humides ne doit plus diminuer.

 

Les ZNIEFF : Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique.

Plusieurs secteurs du territoire communal sont concernés par des ZNIEFF, et donc classés comme zones de protection du monde animal et végétal.
Une ZNIEFF correspond à un territoire sur lequel ont été identifiés des éléments du patrimoine naturel, dont on considère qu’ils sont remarquables, rares ou menacés.
Type 1 : Les ZNIEFF de type I sont de superficie limitée et sont caractérisées par la présence d’espèces ou de milieux rares, remarquables et parfois caractéristiques du patrimoine naturel régional ou national.
Type 2 : Les ZNIEFF de type II réunissent des milieux naturels à cohésion élevée et entretenant de fortes relations entre eux. Ce sont donc des grands ensembles pouvant inclurent des ZNIEFF de type I. Etang 
A Florimont, trois ZNIEFF de type I et une ZNIEFF de type II ont été répertoriées :
ZNIEFF des « Etangs des fermes de Florimont » (type I, zone n°04550014)
ZNIEFF des « Etangs de la grille » (type I, zone n°04550013)
ZNIEFF du « Gros étang et étang du voleur » (type I, zone n°04550006)
ZNIEFF des « Etangs du Sundgau belfortain » ( type II, zone n°04550000)

 

Les sites Natura 2000

Voir la rubrique Natura 2000



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF